NOTRE PATRIMOINE

Notre pont couvert
 

Témoins exceptionnels d'une époque, les ponts couverts encore existants sont disséminés à travers tout le Québec. Diverses sources laissent supposer que l'on aurait construit plus de mille ponts couverts dans notre province. Il n'en resterait qu'environ cent douze actuellement en bon état. Les plus anciens datent du siècle dernier, époque où, aux États-Unis, la construction des ponts couverts atteignait son apogée.

Dans les années 1890, le ministère de la Colonisation optait définitivement pour les ponts couverts de type Town, comme le nôtre en est un d'ailleurs. On pouvait l'ériger facilement avec les matériaux locaux et la distance à franchir n'était pas un obstacle pour ce genre de structure. Ces ponts furent, par la suite, connus sous le nom de «ponts de colonisation».

Pourquoi a-t-on décidé de couvrir les ponts de bois? Les romantiques seront déçus d'apprendre que c'était la meilleure protection contre le pourrissement. Une exposition successive du bois au soleil et à la pluie accélérait le vieillissement et l'entretien de la charpente devenait trop onéreux pour les municipalités. Cette innovation technique d'hier permet actuellement de franchir des ponts plus que centenaires.

Vers 1905, Saint-Célestin avait son pont couvert. Il se situe dans le quatrième rang de notre municipalité. Il surplombe la rivière Blanche, il a une travée et sa longueur est d'environ 24,5 mètres ou 81 pieds. Comme nous le mentionnions auparavant, sa construction est de type Town. Les piliers de ciment furent brassés à la main.

L'appellation de «pont rouge» signifie que le pont couvert est construit en bois et que la couleur rouge est peut-être celle qui se rapproche le plus de la teinture «sang de boeuf», utilisée anciennement.

Les ponts couverts font partie de notre patrimoine au même titre que les maisons anciennes et les croix de chemin. Chacun a son histoire. Il importe de le conserver, car, dans un «pays de lacs et de rivières», la construction d'un pont améliorait sensiblement le sort de nos ancêtres.

Si notre pont couvert pouvait parler, il aurait sûrement beaucoup de choses à dire sur son histoire.

Code d’éthique et de déontologie pour les élus municipaux (pdf)

Code d'éthique et de déontologie des employés municipaux (pdf)

Rôle d'évaluation en ligne
si ce lien ne fonctionne pas, cliquez ici.

Politique de gestion contractuelle
seaoVoici la politique de gestion contractuelle de la municipalité de Saint-Célestin, adoptée le 6 décembre 2010, qui contient une série de mesures lui permettant de se conformer aux exigences du Code municipal.

Portail régional de la MRC de Nicolet-Yamaska !